• Bonjour chers visiteurs

    Voici mon dernier article publié sur ce site.

    Comme vous avez pu le lire quand vous êtes entrés, Poésie Poésie va changer d'adresse. Kazeo va devenir dépendant d'un autre hébergeur et vous en tant que visiteurs avez pu avoir quelques surprises publicitaires sout tout type de formes. C'est dans l'optique de vous proposer plus de contenu et moins de déchets publicitaires que j'ai changé mais aussi pour me permettre de pouvoir commencer de nouveaux projets.

    Wordpress possède les capacités d'héberger des vidéos, des photos et est plus performant et beau. De plus, la qualité du site mobile est bien mieux. Poésie Poésie va donc changer pour Wordpress.

    Toutes les nouveautés vous sont décrites là bas et j'espère sincèrement que vous n'en serez pas déçus. Une newsletter Kazeo sera envoyée aux abonnés afin de leur expliquer aussi ce changement.

    Donc gardez cette nouvelle adresse dans un coin de vos appareils:

    http://poesiepoesieblog.wordpress.com/

    En attendant je vous souhaite une bonne visite et à bientôt sur le nouveau Poésie Poésie !

    Votre poète préféré, Théo.

     

    PS: Cette adresse fermera définitivement ses portes fin octobre. Merci !


    votre commentaire
  • ... me revoici !

    Voilà c'est juste pour acutaliser le site !


    votre commentaire
  • Hello tout le monde !

    Ca fait un moment que le site ne bouge plus et pour cause, je déménage sous peu. Etant dans la préparation des cartons, le suivi des cours et le reste, j'ai peu de temps pour vous proposer des poèmes cependant, pour la reprise, je vous prévois quelques surprises fortes intéressantes !

    J'espère ne pas vous causer trop de tort en retardant de cette manière la publication de nouveau poèmes et espère que vos lectures sont détendues et joyeuses !

    Sur ce, je vais continuer mes cartons et vous dis, Bonne Journée !


    votre commentaire
  • Par une chaude journée

    Je m'aprête à rentrer dans le lycée

    Lorsque mes yeux, éberlués

    Se posent sur cette beauté.

     

    Soudainement, le temps s'arrête

    Et ses yeux vers moi se tornent

    Puis le bruit se tait

    Nous restons là, plus rien ne bouge.

     

    Puis elle s'avance lentement

    Ses levrese touchent les miennes

    Nos coeurs en avant

    Battent ensemble, sans gène.

     

    Théo FROSSARD


    votre commentaire
  • Être en mouvement

    Toute la journée

    Tout en savant

    Qu'il ne faut s'arrêter.

     

    Se fatiguer, s'épuiser

    Ne plus tenir debout

    Toujours continuer

    Mais être à bout.

     

    A la fin, s'effondrer 

    Et être en pleurs

    Finir par ne regarder

    Que la mort dans l'heure.

     

    Théo FROSSARD


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires